La Tribune
Selon les auteurs de cette lettre, «il est choquant de constater que notre gouvernement provincial continue de présenter le gaz de schiste comme une énergie propre, donnant ainsi des munitions à ses promoteurs».
Selon les auteurs de cette lettre, «il est choquant de constater que notre gouvernement provincial continue de présenter le gaz de schiste comme une énergie propre, donnant ainsi des munitions à ses promoteurs».

Gaz naturel: plus ça change, plus c'est pareil?

Clément Fontaine
Journaliste indépendant et membre du Regroupement Des Universitaires
Marc Durand
Marc Durand
Professeur retraité, département sciences de la Terre et de l’atmosphère, UQAM
DES UNIVERSITAIRES / L'Europe est appelée à renoncer à son approvisionnement en gaz naturel russe depuis l'envahissement de l'Ukraine par les troupes de Vladimir Poutine. Le président américain a proposé de remplacer en partie ce gaz conventionnel importé au moyen du pipeline North Stream par du gaz de schiste liquéfié, expédié par super méthaniers. Arrivé à destination, ce GNL serait reconverti sous sa forme gazeuse dans de futures installations dédiées. Doit-on s'en réjouir?