La Tribune
Les échanges d’artillerie entre Russes et Ukrainiens sont audibles depuis Rouska Lozova, résonnant dans le corps. Parfois, un obus tombe à quelques centaines de mètres du village déjà durement touché.
Les échanges d’artillerie entre Russes et Ukrainiens sont audibles depuis Rouska Lozova, résonnant dans le corps. Parfois, un obus tombe à quelques centaines de mètres du village déjà durement touché.

Peur, espérance et tirs d’artillerie à Rouska Lozova, tout près de la frontière russe

Patrick Fort
Agence France-Presse
L’homme parait perdu, agité. Remuant les bras et demandant aux soldats ukrainiens s’il peut traverser sans risques les restes du pont détruit du village de Rouska Lozova au nord de Kharkiv, à 18 kilomètres à vol d’oiseau de la frontière russe, repris le 29 avril par les forces de Kiev.