La Tribune
Vida Blue a confié au<em> Soleil </em>qu’il regardait le football lorsque ses coéquipiers ont pris sa relève au monticule pour signer un match sans point ni coup sûr combiné!
Vida Blue a confié au<em> Soleil </em>qu’il regardait le football lorsque ses coéquipiers ont pris sa relève au monticule pour signer un match sans point ni coup sûr combiné!

Sans point ni coup sûr en solo et en combiné

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Ce n’est un secret pour personne qu’Espace Baseball aime beaucoup les matchs sans point ni coup sûr. Le vendredi 29 avril a d’ailleurs donné lieu au premier exploit du genre en 2022 quand les Mets de New York, grâce au travail du partant Tyler Megill et des releveurs Drew Smith, Joely Rodriguez, Seth Lugo et Edwin Diaz, ont limité les Phillies de Philadelphie à six petits buts sur balles dans une victoire de 3-0. Souhaitant en apprendre plus sur l’expérience de lancer un tel match en solo et en combiné, j’ai décidé de passer un coup de fil au premier joueur des majeures à avoir fait les deux : le légendaire lanceur partant Vida Blue.