La Tribune
Carol Malouf a subi les représailles du Hezbollah pour son travail de journaliste.
Carol Malouf a subi les représailles du Hezbollah pour son travail de journaliste.

JOURNALISTES AU LIBAN | Des lignes rouges à ne pas franchir

Thomas Laberge
Thomas Laberge
Le Soleil
BEYROUTH — Menaces, harcèlement, censure et assassinats : exercer le métier de journaliste au Liban comporte son lot de risques. Alors que des partis politiques entretiennent des liens étroits avec plusieurs médias, la milice armée du Hezbollah ne recule devant rien pour intimider ceux qui tentent d’informer la population.