La Tribune
Trop de personnes ayant obtenu congé d’hôpital ne sortent pas rapidement du centre hospitalier, faute de soutien des proches aidants.
Trop de personnes ayant obtenu congé d’hôpital ne sortent pas rapidement du centre hospitalier, faute de soutien des proches aidants.

L’aide des proches aidants demandée pour éviter le manque de lits

Anthony Ouellet
Anthony Ouellet
La Tribune
Trop de personnes hospitalisées ayant obtenu leur congé d’hôpital restent alitées au centre hospitalier faute de soutien des proches aidants, signale le CIUSSS de l’Estrie-CHUS. L’établissement demande ainsi la collaboration de ces aidants naturels afin d’assurer la convalescence des usagers et limiter l’impact sur la disponibilité des lits.