La Tribune
Réjean Hébert
Collaboration spéciale
Réjean Hébert
Le gouvernement souhaite augmenter la contribution du privé dans le réseau de soins et services de santé. Mais quels sont les risques d’une telle stratégie ? Sommes-nous engagés sur la dangereuse pente d’une privatisation des soins ?
Le gouvernement souhaite augmenter la contribution du privé dans le réseau de soins et services de santé. Mais quels sont les risques d’une telle stratégie ? Sommes-nous engagés sur la dangereuse pente d’une privatisation des soins ?

Les risques du privé en santé

Le gouvernement souhaite augmenter la contribution du privé dans le réseau de soins et services de santé. La pandémie a gonflé les listes d’attentes pour les chirurgies et l’utilisation de cliniques privées pourrait contribuer à augmenter la capacité du réseau et effectuer un rattrapage salutaire. Mais quels sont les risques d’une telle stratégie ? Sommes-nous engagés sur la dangereuse pente d’une privatisation des soins ?