La Tribune
Un jeune sinistré marche dans un quartier inondée de Gatineau, au printemps 2019.
Un jeune sinistré marche dans un quartier inondée de Gatineau, au printemps 2019.

Se relever d’une inondation: comme un «deuxième sinistre»

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Les Coops de l'information
La peur, la crainte, le désespoir, l’impuissance et l’anxiété ne disparaissent pas lorsque l’eau se retire d’une propriété inondée. Les mois – voire les années  – pendant lesquels les sinistrés sont submergés par un processus d’indemnisation laborieux peuvent avoir l’effet d’un «deuxième sinistre», révèle une étude.