La Tribune
Raif Badawi a été libéré de prison vendredi. 
Raif Badawi a été libéré de prison vendredi. 

Le chemin est encore long avant d’avoir Raif à la maison

Lilia Gaulin
Lilia Gaulin
La Tribune
La libération de Raif Badawi était un moment attendu depuis très longtemps à Sherbrooke et ailleurs dans le monde. Beaucoup de travail reste toutefois à faire afin que l’homme puisse rejoindre sa famille au Canada alors que l’Arabie saoudite a confirmé samedi matin qu’une interdiction de voyager durant dix ans pesait sur les épaules du blogueur et militant pour les droits humains. Sylvana Al Baba Douaihy, une spécialiste de l’Université de Sherbrooke, croit qu’il y a tout de même de l’espoir afin de le faire venir au Canada. Cela pourrait notamment survenir par l’octroi d’une grâce royale.