La Tribune
Jean Charest
Jean Charest

L’héritage désastreux de Jean Charest

Point de vue
Point de vue
La Tribune
OPINIONS / On dit souvent que la mémoire collective est courte. Qu’elle ne dure que 6 mois. Il est donc logique de penser que peu de gens se rappellent leur journée du 4 septembre 2012. C’est pourtant une journée très importante dans l’histoire du Québec et de l’Estrie. Collectivement, la population a décidé de dire « c’est assez » à Jean Charest en ne le réélisant pas à la tête du Québec. Or, nous apprenons que l’ancien Premier ministre veut refaire le saut en politique en briguant la chefferie du Parti conservateur du Canada (PCC). Nous croyons donc qu’il est important de lui rappeler et de nous rappeler pourquoi nous avons dû mettre un terme à son règne.