La Tribune
La fermeture de la CMU de Sherbrooke vient encore plus compliquer la tâche pour ceux qui n’ont pas accès à un médecin de famille.
La fermeture de la CMU de Sherbrooke vient encore plus compliquer la tâche pour ceux qui n’ont pas accès à un médecin de famille.

Fermeture de la CMU: les patients orphelins écoperont

Anthony Ouellet
Anthony Ouellet
La Tribune
La Clinique des médecins d’urgence (CMU) de Sherbrooke recevait annuellement 10 000 visites de patients orphelins, des patients sans médecin de famille. Avec la fermeture de l’établissement, ceux-ci doivent, une nouvelle fois trouver, tant bien que mal, une façon de se faire soigner.