La Tribune
Zainabou Ouedraogo: « « Il y a du chemin à faire. Je me pose encore la question : si je n’avais pas subi ça, quelle femme serais-je? Je serais différente, mais j’ai décidé d’en faire quelque chose, tout ça m’a rendue déterminée. »
Zainabou Ouedraogo: « « Il y a du chemin à faire. Je me pose encore la question : si je n’avais pas subi ça, quelle femme serais-je? Je serais différente, mais j’ai décidé d’en faire quelque chose, tout ça m’a rendue déterminée. »

Excision : le jour où une lumière s’est éteinte

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Il faisait beau ce jour-là, Zainabou s’en souvient. Elle avait mis sa jolie robe, sa grand-mère avait promis une fête. Les copines étaient là elles aussi, une douzaine en tout.