La Tribune
Dix ans après avoir vendu La Maison du cinéma de Sherbrooke, Jacques Foisy renoue avec le grand écran en installant la Cinémathèque de l’Estrie dans la nef de l’église Plymouth-Trinity United Church qui deviendra un pôle de création.
Dix ans après avoir vendu La Maison du cinéma de Sherbrooke, Jacques Foisy renoue avec le grand écran en installant la Cinémathèque de l’Estrie dans la nef de l’église Plymouth-Trinity United Church qui deviendra un pôle de création.

Jacques Foisy de retour derrière le grand écran

Sonia Bolduc
Sonia Bolduc
La Tribune
Jacques Foisy et cinéma vont de pair dans la mémoire collective estrienne. Celui qui a dirigé la destinée de la Maison du cinéma de 1985 à 2011 avait largement contribué à l’essor du centre-ville avant de vendre l’institution de la rue King Ouest à la famille Hurtubise.