La Tribune
Steve Bergeron
La Tribune
Steve Bergeron

Et vint deux mille vingt...

« J’ai remarqué que, depuis la fin de l’année 2021, certains animateurs de télévision et de radio disent "vingt vingt-deux" au lieu de "deux mille vingt-deux". Je trouve que cela prend de l’ampleur et on l’entend même à Radio-Canada. Il me semble que c’est un anglicisme [Bruno Lapointe, Trois-Rivières]. »