La Tribune
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Douglas Blanchet a raison d’être fier de ses traîneaux qui font la joie d’enfants handicapés.
Douglas Blanchet a raison d’être fier de ses traîneaux qui font la joie d’enfants handicapés.

Les traîneaux du bonheur [VIDÉO]

CHRONIQUE / La première fois que des parents ont fait appel à lui, c’était pour lui parler de leur garçon âgé d’environ huit ans, se souvient Douglas Blanchet. Ils lui ont raconté que l’enfant lourdement handicapé passait ses journées planté devant la télé, lui qui rêvait de jouer dans la neige comme tous les jeunes de son âge.