La Tribune
Sébastien Beaulieu se croise les doigts pour être choisi par la délégation canadienne en vue des Jeux de Pékin.
Sébastien Beaulieu se croise les doigts pour être choisi par la délégation canadienne en vue des Jeux de Pékin.

JO: le sort de Beaulieu est entre les mains de sa fédération

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Les difficultés en début de saison ont laissé place à l’espoir chez le spécialiste de surf des neiges Sébastien Beaulieu. À une seule position d’une participation aux Jeux olympiques en 2018, le Sherbrookois souhaite maintenant en avoir fait juste assez pour obtenir son billet pour les JO de Pékin. Une décision qui revient à sa fédération, puisqu’une place a été ajoutée au quota de l’équipe canadienne.