La Tribune

Lâchez-leur les baskets

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / Quand j’étais jeune et maintenant comme parent et père de famille, mon ado m’a déja dit: «P’pa, lâche-moi les baskets!», ce qui peut vouloir dire: «laisse-moi tranquille, laisse-moi vivre». Eh! bien ici, les jeunes (enfants et ados) sportifs auraient tout le loisir de dire à notre premier ministre, tellement le désespoir est tangible: «Monsieur Legault, lâchez-nous les baskets!»