La Tribune

Un appel à la prudence

Depuis la mi-décembre, le Syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Sherbrooke se montre particulièrement préoccupé par la rentrée d'hiver en présentiel, actuellement prévue pour le 17 janvier. Alors que la cinquième vague sera vraisemblablement à son sommet au cours des prochains jours, nous croyons que l’Université de Sherbrooke devrait appliquer le principe de précaution et repousser le retour en classe de quelques semaines, au plus tôt le 31 janvier. C’est d’ailleurs ce que permet le gouvernement depuis vendredi.