La Tribune
Des chercheurs québécois ont dénoncé au cours des dernières semaines l’abandon de la surveillance de la COVID-19 dans les eaux usées, faute de financement. 
Des chercheurs québécois ont dénoncé au cours des dernières semaines l’abandon de la surveillance de la COVID-19 dans les eaux usées, faute de financement. 

Circulation de la COVID-19 dans la population: la surveillance des eaux usées peut être utile, selon l’INSPQ

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La surveillance de la COVID-19 dans les eaux usées peut présenter un intérêt en santé publique pour détecter et interpréter la circulation de la maladie dans la population, conclut l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) dans une revue de la littérature qui sera publiée cette semaine.