La Tribune
Des dix touristes québécois arrivés au Maroc alors que le pays fermait ses frontières, six ont décidé de partir en randonnée comme prévu à travers des paysages désertiques.
Des dix touristes québécois arrivés au Maroc alors que le pays fermait ses frontières, six ont décidé de partir en randonnée comme prévu à travers des paysages désertiques.

Des pieds et des mains pour revenir du Maroc

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
Les Coops de l'information
Quand le Maroc a annoncé la fermeture de ses frontières, fin novembre, en réaction à la propagation du variant Omicron, un groupe de dix voyageurs québécois partis avec l’agence Karavaniers se trouvait quelque part au-dessus de l’Atlantique. Ces aventuriers sont arrivés à Marrakech alors que le pays s’isolait du reste du monde. Malgré une fermeture prolongée jusqu’au 31 décembre, tous sont déjà revenus au Canada, non sans quelques péripéties pour l’agence qui tentait de les rapatrier.