La Tribune
On apprenait récemment que la plus grande île vierge du lac Memphrémagog, l’île Molson, a été protégée à perpétuité grâce à un don de l’homme d’affaires Andrew Howick à Conservation de la nature Canada. (CNC).
On apprenait récemment que la plus grande île vierge du lac Memphrémagog, l’île Molson, a été protégée à perpétuité grâce à un don de l’homme d’affaires Andrew Howick à Conservation de la nature Canada. (CNC).

Le parent pauvre des aires protégées

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Un total de 3,5 % : c’est le pourcentage du territoire protégé en Estrie, alors que cette proportion oscille autour de 17 % dans l’ensemble de la province. La donnée illustre les difficultés à protéger le sud du Québec. « Quand on parle qu’il faut un plan Sud pour le Québec… » commente Geneviève Pomerleau, adjointe à la biodiversité et aux changements climatiques du Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE).