La Tribune
Léa Martin
Le Soleil
Léa Martin
Dimanche matin, je me suis levée avec une notification de l’app du Soleil. Un autre homme noir a été violenté par la police. Pire encore, cette fois-ci, c’est un ado. Je tourne ma tête sur l’oreiller pour faire face à mon copain qui dort encore: «je ne vais pas lui gâcher son dimanche», me suis-je dit.
Dimanche matin, je me suis levée avec une notification de l’app du Soleil. Un autre homme noir a été violenté par la police. Pire encore, cette fois-ci, c’est un ado. Je tourne ma tête sur l’oreiller pour faire face à mon copain qui dort encore: «je ne vais pas lui gâcher son dimanche», me suis-je dit.

Souriez, vous êtes filmés: une réflexion sur le racisme

CHRONIQUE / Dimanche matin, je me suis levée avec une notification de l’app du Soleil. Un autre homme noir a été violenté par la police. Pire encore, cette fois-ci, c’est un ado. Je tourne ma tête sur l’oreiller pour faire face à mon copain qui dort encore: «je ne vais pas lui gâcher son dimanche», me suis-je dit.