La Tribune
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Jérôme Gaudreau
Le Phœnix a trébuché lors du dernier week-end d’activités. Une séquence de trois matchs en 48 heures qui aura tout de même rapporté trois points sur une possibilité de six.
Le Phœnix a trébuché lors du dernier week-end d’activités. Une séquence de trois matchs en 48 heures qui aura tout de même rapporté trois points sur une possibilité de six.

Premiers signes de faiblesse

CHRONIQUE / Depuis le début de la saison, on ne cesse de répéter que le Phœnix surprend. Au sommet du classement, la formation sherbrookoise semblait imbattable. Mais voilà que les premiers signes de faiblesse sont apparus. Il semble y avoir une limite à cette incroyable capacité de collectionner des points et d’enchaîner des séries de victoires. Comme chez les 17 autres équipes de la LHJMQ, il y a des failles dans le jeu du Phœnix et ses derniers adversaires ont réussi à s’y immiscer. L’entraîneur Stéphane Julien avait déjà tenté de garder les joueurs, les amateurs et les médias sur terre, mais il faut admettre que, malgré ces avertissements, personne n’a hésité à s’emballer quelque peu.