La Tribune
L'étudiante-checheuse Valérie Brisson positionne l'appareil de stimulation magnétique transcrânienne sur la tête d'une participante de l'étude.
L'étudiante-checheuse Valérie Brisson positionne l'appareil de stimulation magnétique transcrânienne sur la tête d'une participante de l'étude.

Un traitement prometteur pour mieux entendre dans des lieux bruyants

Jean Hamann
Des chercheurs démontrent le potentiel de la stimulation magnétique transcrânienne pour améliorer la compréhension des paroles dans un environnement bruyant