La Tribune
Après une difficile période de questionnements pendant la pandémie, les frères Mickaël et Raphaël Fortin de Hey Major ressurgissent dans la lumière avec un premier microalbum entièrement francophone complètement assumé.
Après une difficile période de questionnements pendant la pandémie, les frères Mickaël et Raphaël Fortin de Hey Major ressurgissent dans la lumière avec un premier microalbum entièrement francophone complètement assumé.

Hey Major: La peur du vide et le français assumé

Sonia Bolduc
Sonia Bolduc
La Tribune
Douze ans déjà que les frères Mickaël et Raphaël Fortin ont décidé d’embrasser entièrement leur amour de la musique. Depuis la mouture en trio d’Orange O’Clock jusqu’au duo de fratrie Hey Major, prix, éloges et projets multiples ont pavé la voie à une carrière prometteuse où il était permis de rêver.