La Tribune
Selon une étude, les jeunes adultes (18-24 ans) seraient grandement affectés par les changements climatiques alors que 49 % d’entre eux ont exprimé avoir ressenti au moins une manifestation d’écoanxiété dans les deux dernières semaines, contre 26 % pour l’ensemble de la population.
Selon une étude, les jeunes adultes (18-24 ans) seraient grandement affectés par les changements climatiques alors que 49 % d’entre eux ont exprimé avoir ressenti au moins une manifestation d’écoanxiété dans les deux dernières semaines, contre 26 % pour l’ensemble de la population.

Bon nombre de jeunes craignent pour le « futur de l’humanité »

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Alors que certaines personnes remettent en doute l’existence même des changements climatiques, d’autres affirment en être impactées quotidiennement sur le plan psychologique. Selon une étude menée par une équipe de l’Université de Sherbrooke (UdeS), près d’un jeune de 18 à 24 ans sur deux (49 %) exprime avoir ressenti au moins une manifestation d’écoanxiété au cours des deux dernières semaines.