La Tribune
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Marie-Ève Martel
Celui qui allait être crucifié était amené contre le mur de brique, de force, puis tenu les bras en croix. Une fois en place, le crucifié était la cible des autres joueurs, qui s’amusaient à lui lancer un ballon dessus avec force, idéalement sur le tronc.
Celui qui allait être crucifié était amené contre le mur de brique, de force, puis tenu les bras en croix. Une fois en place, le crucifié était la cible des autres joueurs, qui s’amusaient à lui lancer un ballon dessus avec force, idéalement sur le tronc.

Les crucifiés

CHRONIQUE / Quand j’avais neuf ans, j’ai dû changer d’école primaire en raison de mon déménagement, conséquence de la séparation de mes parents.