La Tribune
La surmédiatisation et le besoin constant de fournir des efforts pour lutter contre la COVID-19 sont les principales causes de cette fatigue pandémique, selon une étude menée par une équipe multidisciplinaire de l’Université de Sherbrooke.
La surmédiatisation et le besoin constant de fournir des efforts pour lutter contre la COVID-19 sont les principales causes de cette fatigue pandémique, selon une étude menée par une équipe multidisciplinaire de l’Université de Sherbrooke.

La pandémie a fatigué les Québécois, selon une vaste étude de l'UdeS

Anthony Ouellet
Anthony Ouellet
La Tribune
La pandémie a fatigué les Québécois : c’est ce que révèle une importante étude de l’Université de Sherbrooke, menée auprès de 10 368 citoyens de la Belle Province entre le 1er et le 17 octobre 2021. La surmédiatisation et le besoin constant de fournir des efforts pour lutter contre la COVID-19 sont les principales causes de cette fatigue pandémique.