La Tribune
C’était soir de première samedi à l’Opéra de Québec avec <em>L’élixir d’amour</em> de Donizetti.
C’était soir de première samedi à l’Opéra de Québec avec <em>L’élixir d’amour</em> de Donizetti.

L’élixir d’amour: du beau chant dans une production d’ici 

Emmanuel Bernier
Collaboration spéciale
C’était soir de première samedi à l’Opéra de Québec avec L’élixir d’amour de Donizetti, un opéra qu’on n’avait pas entendu dans la capitale depuis 2004. Le choix est judicieux : la musique charme à tout coup, malgré le simplisme de l’intrigue.