La Tribune
Les revenus mensuels récurrents d’Agendrix sont en progression constante depuis les trois dernières années et ont même affiché une augmentation de plus de 60 % depuis le début de la pandémie.Sur la photo: Mathieu Allaire directeur général, Andrée-Anne Blais-Auclair, rédactrice, Michael Thibault, stratège, Véronique Forest, chargée de projet et Samuel Roy, cofondateur et directeur marketing.
Les revenus mensuels récurrents d’Agendrix sont en progression constante depuis les trois dernières années et ont même affiché une augmentation de plus de 60 % depuis le début de la pandémie.Sur la photo: Mathieu Allaire directeur général, Andrée-Anne Blais-Auclair, rédactrice, Michael Thibault, stratège, Véronique Forest, chargée de projet et Samuel Roy, cofondateur et directeur marketing.

Aucun départ volontaire en 6 ans chez Agendrix

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
SHERBROOKE — Il n’est jamais arrivé qu’un employé d’Agendrix décide de quitter volontairement son emploi. C’est tout un tour de force de l’entreprise sherbrookoise si on considère le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre. C’est qu’Agendrix a décidé dès le jour un de son histoire de miser ses jetons sur la rétention de ses employés.