La Tribune
Il existe peu de données sur la prévalence des problèmes cardiaques chez les personnes très actives qui ont eu la COVID-19. Pour cette raison, la prudence est de mise.
Il existe peu de données sur la prévalence des problèmes cardiaques chez les personnes très actives qui ont eu la COVID-19. Pour cette raison, la prudence est de mise.

Activité physique après une COVID-19: une pause d'au moins sept jours recommandée

Jean Hamann
En raison de risques de problèmes cardiaques causés par le coronavirus, un comité d'experts recommande aux personnes très actives de faire une pause d'au moins une semaine après la disparition des symptômes