La Tribune
Le Séminaire de Sherbrooke a vendu plusieurs objets qui avaient été exposés dans son musée, il y a plusieurs années.
Le Séminaire de Sherbrooke a vendu plusieurs objets qui avaient été exposés dans son musée, il y a plusieurs années.

Pour financer ses travaux, le Séminaire de Sherbrooke se départit d’artéfacts autochtones

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
SHERBROOKE — Pour financer des rénovations majeures, le Séminaire de Sherbrooke est allé chercher « quelques dizaines de milliers de dollars » en vendant à l’encan 42 objets autochtones que possédait l’organisation depuis le milieu du 20e siècle. Or, l’organisation n’a jamais envisagé contacter les communautés autochtones lorsqu’est venu le temps de se départir de ces objets.