La Tribune
Patrice Michaud
Patrice Michaud

Prête-moi tes vers

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune
On le sait, lorsque Patrice Michaud capte une phrase qui le marque fortement, il ne peut l’utiliser sans l’attribuer à son auteur. Ce fut le cas pour « l’amour, ce n’est pas quelque chose : c’est quelque part », mots découverts chez Réjean Ducharme et placés dans la chanson Kamikaze, avec la bénédiction de l’écrivain avant que ce dernier quitte ce monde.