La Tribune
Les associations de protection de l’eau et les citoyens sont en faveur d'un moratoire permanent pour empêcher le déversement de lixiviat dans le lac Memphrémagog, voire même la fermeture du dépotoir.
Les associations de protection de l’eau et les citoyens sont en faveur d'un moratoire permanent pour empêcher le déversement de lixiviat dans le lac Memphrémagog, voire même la fermeture du dépotoir.

Coventry : Réactions positives à la prolongation du moratoire

Coralie Beaumont
Coralie Beaumont
La Tribune
Les associations de protection de l’eau et les citoyens présents lors de la réunion d’information mi-présentielle mi-virtuelle concernant la qualité de l'eau du lac Memphrémagog ce mardi soir ont accueilli positivement l’annonce officielle de la prolongation du moratoire imposé au Vermont jusqu’en 2026. Toutefois, ils s’entendent également pour en demander davantage : un moratoire perpétuel pour empêcher le déversement de lixiviat dans le lac Memphrémagog, source d’eau potable pour 175 000 Québécois, allant jusqu'à la fermeture du dépotoir.