La Tribune
L’État du Vermont prend action pour éviter la contamination du lac Memphrémagog avec des produits chimiques provenant du site d’enfouissement de Coventry.
L’État du Vermont prend action pour éviter la contamination du lac Memphrémagog avec des produits chimiques provenant du site d’enfouissement de Coventry.

Le Vermont protège le Memphrémagog pour trois ans de plus

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
Les Coops de l'information
L’État du Vermont prend action pour éviter la contamination du lac Memphrémagog avec des produits chimiques provenant du site d’enfouissement de Coventry. Il annoncera mardi qu’il prolonge de trois ans le moratoire initialement prévu jusqu’en 2023 et qui interdit le traitement des eaux du dépotoir à l’usine d’épuration de Newport.