La Tribune
Les parties du corps plastinées sont transportées à l’étage 5 du CHUS (Département de simulation clinique) afin d’être utilisées dans le laboratoire de simulation sur le corps par la communauté étudiante. Les étudiants et étudiantes en santé peuvent alors venir les observer et les étudier.
Les parties du corps plastinées sont transportées à l’étage 5 du CHUS (Département de simulation clinique) afin d’être utilisées dans le laboratoire de simulation sur le corps par la communauté étudiante. Les étudiants et étudiantes en santé peuvent alors venir les observer et les étudier.

Figer le temps grâce à la plastination [VIDÉO]

Véronik Lamoureux
Véronik Lamoureux
La Tribune
ACCÈS RESTREINT/ Prendre une matière aussi dégradable que le corps humain et en faire une matière quasi indestructible, est-ce possible?