La Tribune
La députée de Sherbrooke, Christine Labrie, croit qu’une meilleure éducation doit être faite dès un très jeune âge pour contrer la violence conjugale et les féminicides.
La députée de Sherbrooke, Christine Labrie, croit qu’une meilleure éducation doit être faite dès un très jeune âge pour contrer la violence conjugale et les féminicides.

Mieux éduquer contre les féminicides

Anthony Ouellet
Anthony Ouellet
La Tribune
Alors que le Québec a connu mercredi son douzième féminicide en six mois, des voix régionales affirment qu’un changement de mentalité et une meilleure éducation seraient les meilleurs moyens pour enrayer cette autre pandémie.