La Tribune
Colin Pratte, chercheur associé à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques qui étudie depuis longtemps l’industrie du gaz naturel liquéfiée (GNL)
Colin Pratte, chercheur associé à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques qui étudie depuis longtemps l’industrie du gaz naturel liquéfiée (GNL)

« L’industrie gazière canadienne doit trouver de nouveaux débouchés pour sa ressource »

Coralie Beaumont
Coralie Beaumont
La Tribune
Selon Colin Pratte, chercheur associé à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques qui étudie depuis longtemps l’industrie du gaz naturel liquéfié (GNL), « du point de vue de l’industrie gazière canadienne, principalement située dans l’Ouest canadien, la question de l’exportation du gaz naturel est cruciale. C’est ce qui explique la naissance de projets de gaz naturel liquéfié parce que ces terminaux d’exportation permettent d’atteindre de nouveaux marchés, autrement inaccessibles », enseigne-t-il.