La Tribune
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Une directive du ministère de la Santé chercherait à retirer des gens des listes d'attente en santé mentale, même s'ils n'ont pas eu de service.
Une directive du ministère de la Santé chercherait à retirer des gens des listes d'attente en santé mentale, même s'ils n'ont pas eu de service.

Les listes d’attente en santé mentale sont-elles manipulées?

Chronique / Le gouvernement du Québec a répété souvent depuis la deuxième vague qu’il prenait la santé mentale au sérieux. On a annoncé 100 M$ pour améliorer l’offre de services. On n’hésite pas à heurter le personnel du réseau public en recrutant des gens au privé à gros prix. Une des tactiques serait aussi de faussement diminuer les listes d’attente.