La Tribune
Parce qu’ils sont sensibles aux effets de la situation actuelle sur la santé mentale des gens, les copropriétaires de la boulangerie Pain Voyageur, Julie Grenier et Stéphane Ouellette, lancent cette semaine les pains sourires. Chaque mercredi, pendant trois mois, leurs emblématiques torsades fromagées seront façonnées en forme de sourires. Pour chaque « sourire panifié » vendu, un dollar sera remis au Mouvement Santé Mentale Québec, qui œuvre notamment en prévention.
Parce qu’ils sont sensibles aux effets de la situation actuelle sur la santé mentale des gens, les copropriétaires de la boulangerie Pain Voyageur, Julie Grenier et Stéphane Ouellette, lancent cette semaine les pains sourires. Chaque mercredi, pendant trois mois, leurs emblématiques torsades fromagées seront façonnées en forme de sourires. Pour chaque « sourire panifié » vendu, un dollar sera remis au Mouvement Santé Mentale Québec, qui œuvre notamment en prévention.

Des petits pains pour aller bien

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Tout le monde sera d’accord là-dessus : l’arôme du pain qui cuit au four est, en soi, une source de réconfort. À la boulangerie Pain Voyageur de Sherbrooke, on a choisi de pousser un yen plus loin le caractère doudou de la miche fraîche en se lançant dans la production de « pains sourires ».