La Tribune

Les élus loin d’enterrer le projet de soccer au parc Central

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
L’impact des microbilles de plastique d’un terrain de soccer synthétique sur l’environnement, les conséquences de l’aménagement de nouveaux terrains sur la faune, la flore, le milieu hydrique, les risques de pollution sonore et de pollution lumineuse et la circulation accrue dans Rock Forest sont au nombre des préoccupations citoyennes formulées lundi par rapport au projet de pôle de soccer au parc Central. Si plus d’une vingtaine de questions adressées au conseil municipal portaient sur ce projet controversé, les élus sont loin de vouloir l’enterrer.