La Tribune
Rose Pruneau
Rose Pruneau

Des excuses et des remords pour la sauvage agression de la rue Chauveau

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Dix-sept mois après avoir monté un guet-apens pour voler son ex-conjoint, Rose Pruneau était assise, mardi au palais de justice de Sherbrooke, à quelques mètres de celui qui avait été sauvagement battu lors des événements de juillet 2019.