La Tribune
Pour maximiser la concentration des élèves, en particulier les plus vulnérables, on recommande par exemple aux enseignants d’organiser des pauses actives de 5 à 10 minutes à quelques reprises pendant une journée.
Pour maximiser la concentration des élèves, en particulier les plus vulnérables, on recommande par exemple aux enseignants d’organiser des pauses actives de 5 à 10 minutes à quelques reprises pendant une journée.

Les pauses actives, facteur clé de la concentration

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
L’activité physique à fréquence régulière, pour un laps de temps aussi court soit-il, est sans aucun doute un facteur-clé pour prédisposer le cerveau à l’apprentissage en classe. Que l’élève soit aux prises avec un TDA/H ou non.