La Tribune
Julie Myre-Bisaillon
Collaboration spéciale
Julie Myre-Bisaillon
Julie Myre-Bisaillon.
Julie Myre-Bisaillon.

La rentrée, la rentrée

CHRONIQUE / Pour moi, l’objectif de l’école devrait être de former des humains les plus complets possible. Pas juste des p’tits bolés en math, des futurs écrivains, des Mozart ou des Duvernay-Tardif (on mettrait la barre un peu haute ici). Leur permettre de s’ouvrir sur le monde en expérimentant des trucs (j’utilise volontairement le mot trucs pour rester floue) dans plusieurs domaines (bis).