La Tribune
Le prix des maisons à Sherbrooke a connu une forte hausse au cours du deuxième trimestre 2020, stimulé par le manque d’inventaire amplifié par la pandémie de COVID-19 et la demande refoulée.
Le prix des maisons à Sherbrooke a connu une forte hausse au cours du deuxième trimestre 2020, stimulé par le manque d’inventaire amplifié par la pandémie de COVID-19 et la demande refoulée.

La demande provenant de Montréal fait grimper le prix des maisons

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Le prix des maisons à Sherbrooke a connu une forte hausse au cours du deuxième trimestre 2020, stimulé par le manque d’inventaire amplifié par la pandémie de COVID-19 et la demande refoulée.