La Tribune
Brigitte Breton
Le Soleil
Brigitte Breton
«Quand l’économie reprendra et que les emplois réapparaitront dans d’autres secteurs d’activités, Québec ne doit pas revenir à la case départ, se retrouver encore en pénurie de main-d’oeuvre dans les CHSLD, et ce après avoir investi des millions de dollars de fonds publics en formation», écrit Brigitte Breton.
«Quand l’économie reprendra et que les emplois réapparaitront dans d’autres secteurs d’activités, Québec ne doit pas revenir à la case départ, se retrouver encore en pénurie de main-d’oeuvre dans les CHSLD, et ce après avoir investi des millions de dollars de fonds publics en formation», écrit Brigitte Breton.

CHSLD et recrutement: l’entonnoir

CHRONIQUE / La situation actuelle a beau être exceptionnelle et exiger une solution exceptionnelle, il y a néanmoins des précautions que le gouvernement Legault doit prendre. Comme celle de s’assurer que les personnes qui seront payées pour une formation de préposés en CHSLD restent en poste pour une période déterminée lorsqu’elles auront décroché leur attestation d’études.