La Tribune
Nadia Fortin
Nadia Fortin

Donneuse de voix

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune
Pour Nadia Fortin, le cinéma est une façon de donner une voix à ceux et celles qu’on entend peu. Pour elle, aucun sujet n’est tabou. L’important est d’offrir une « passerelle de communication » à des personnes qui ont une vie particulière ou traversent des épreuves hors du commun. Et on peut dire qu’avec son court métrage Rouge D 4 Femme, qui fait sortir de l’ombre Josée Delorme (une dame de 49 ans vivant avec la paralysie cérébrale), sa démarche comme cinéaste a pris tout son sens.