La Tribune
Jonathan Custeau
La Tribune
Jonathan Custeau
Des éléphants mécaniques, une fanfare et des amuseurs de rue ont envahi Strasbourg pour la clôture du Festival des arts de la rue.
Des éléphants mécaniques, une fanfare et des amuseurs de rue ont envahi Strasbourg pour la clôture du Festival des arts de la rue.

Magie éléphantesque

CHRONIQUE / Strasbourg avait joué les ambivalentes toute la journée. Mouillera, mouillera pas. Les nuages gris teintaient le ciel dans le très loin, comme une promesse qu’ils s’abattraient sur la ville tôt ou tard. Ce qu’ils ont fait.