La Tribune
Marc Parent, maire de Rimouski, Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny, Josée Néron, mairesse de Saguenay, et Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau, ont tenu un panel de discussion en avant-midi, dans le cadre de la Journée de mobilisation sur l’immigration et les relations interculturelles de l’UMQ, qui se déroulait à l’Hôtel Delta de Sherbrooke.
Marc Parent, maire de Rimouski, Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny, Josée Néron, mairesse de Saguenay, et Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau, ont tenu un panel de discussion en avant-midi, dans le cadre de la Journée de mobilisation sur l’immigration et les relations interculturelles de l’UMQ, qui se déroulait à l’Hôtel Delta de Sherbrooke.

Immigration et les relations interculturelles : jour de mobilisation à l’UMQ

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Certains nouveaux arrivants n’ont jamais vu un flocon de neige de leur vie, d’autres peinent à comprendre leurs voisins ou leur employeur. Les enjeux d’intégration des immigrants sont multiples, et ils sont d’autant plus nouveaux pour les municipalités de la province, qui voient les néo-québécois s’éloigner de plus en plus des grands centres. Mais encore faut-il leur donner les outils pour rester, note Alexandre Cusson, président de l’Union de municipalités du Québec (UMQ).