La Tribune
Catherine Marchand est luthière et se fait un mot d'ordre de revamper ou recycler les guitares mal-aimées.
Catherine Marchand est luthière et se fait un mot d'ordre de revamper ou recycler les guitares mal-aimées.

Créer et revamper : la célébration

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Et si la guitare d’entrée de gamme qui amasse la poussière dans le sous-sol avait encore de beaux jours devant elle ? La luthière sherbrookoise Catherine Marchand se fait un mot d’ordre de sauvegarder et de chouchouter les instruments à cordes mal-aimés, qui souvent, ont encore le potentiel de faire résonner de précieuses mélodies.