La Tribune
Le programme d’accompagnement justice et santé mentale (PAJSM) permet à des individus vivant avec des problèmes de santé mentale et qui commettent de petits délits à répétition de reprendre leur vie en main avec le suivi d’un intervenant social et de cesser les allers-retours répétés au palais de justice.
Le programme d’accompagnement justice et santé mentale (PAJSM) permet à des individus vivant avec des problèmes de santé mentale et qui commettent de petits délits à répétition de reprendre leur vie en main avec le suivi d’un intervenant social et de cesser les allers-retours répétés au palais de justice.

Le programme justice et santé mentale en suspens

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
EXCLUSIF / Lancé à Sherbrooke de façon permanente il y a un peu plus d’une année, en présence des partenaires tant sociaux que du système de justice, le programme d’accompagnement justice et santé mentale (PAJSM) bat de l’aile en raison du départ de l’intervenante pivot.